Accueil photos Sengelen Weiher

Sengelen Weiher

0
0
69

Étang… son mystère est un nom, Sennelen.

P_20211031_155121

La vallée d’Emmen (Emmental), peut-être une vallée de Bovarys, en tout cas un pays de bosses lumineuses et sapineuses, mais aussi de châtaigniers, de noyers, de vignes et de GENS et de lumière, et des hauteurs on voit la Jeune Fille, la Jungfrau. Et le long d’un « Wanderweg »… y a-t-il un mot plus beau dans le monde pour désigner un « sentier de randonnée » ? Wandern, c’est d’abord « errer », mais pas dans un sens tragique : juste triste et méditatif : se laisser aller au hasard des fourches.
Dans « Gute Nacht », le premier des lieder du « Voyage d’Hiver », Muller a écrit, et nous chantons :
« Die Liebe liebt das Wandern, Gott hat sie so gemacht »
puis
« Die Liebe liebt das Wandern, fein Liebche gute Nacht »
Et il y a alors des rencontres imprévues, comme la fée de ce petit étang…
Je réponds :
Aujourd’hui, le caillou noir m’a dit :
« Je ne sais pas qui tu es ».
Lui, là, dans tous les sens, lui non plus.

© Quasinaves

  • Aimer Dijon…

        Place de la Libération, 14 octobre 2021 …
  • Полечу

    Полечу Я совсем потерянный, весь мир рассеянный. Я хочy к тебе лететь Pядом с тобой летать…
  • 22 octobre

    22 octobre Des quatre pluies tombent les nerfs Enclumes de liliputienne Octobre est vert e…
Charger d'autres articles liés
  • Aimer Dijon…

        Place de la Libération, 14 octobre 2021 …
  • Полечу

    Полечу Я совсем потерянный, весь мир рассеянный. Я хочy к тебе лететь Pядом с тобой летать…
  • 22 octobre

    22 octobre Des quatre pluies tombent les nerfs Enclumes de liliputienne Octobre est vert e…
Charger d'autres écrits par quasinaves
  • Aimer Dijon…

        Place de la Libération, 14 octobre 2021 …
Charger d'autres écrits dans photos

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Au bord du lit

          Au bord du lit Au bord du lit de la rivière, Nous nous tenons. Nous savons qu&rs…